Idar-Oberstein : Cette ville est située dans la région de Rhénanie-Palatinat en Allemagne. Elle abritait une mine de pierres semi-précieuses et une taillerie de pierres. Ces installations ne sont plus exploitées mais se visitent. Lors des visites les explications sont données en allemand ou en français, néerlandais ou anglais.
Passionnés par les pierres, nous utilisons des gemmes dans la vie de tous les jours, pour notre plaisir, dans nos séances énergétiques. Delphine a toujours eu un rêve, celui d’aller au contact direct de la terre et chercher, creuser pour dénicher, trouver des cristaux.
Ce qui nous intéresse le plus, c’est la possibilité de chercher et de ramener ses propres pierres. Rémi a offert une journée familiale fin octobre 2016 et nous sommes partis dans cette ville.
Après quelques minutes de recherche, nous voilà à l’entrée de la mine.

Une amie qui parle allemand couramment nous avait réservé les billets à l’avance.
Nous pensions rentrer dans l’ancienne mine et casser la roche avec marteaux et burins. C’est donc un peu déçus que nous avons suivi un Monsieur qui nous a guidé à l’extérieur de la mine, dans un enclos dont le sol est constitué de gros cailloux. On pourrait dire de roches cassées. Il s’agit en fait des remblais de la mine et des rebus de la taillerie.

A l’entrée, le Monsieur nous donne un petit sac plastique avec un gros cailloux dans le fond pour éviter que notre sac ne s’envole avec le vent.
Avec une petite binette, nous allons pendant deux heures, gratter le sol, soulever les grosses pierres à la recherche de morceaux de pierres semi-précieuses.
Tellement déçu, je gratte à peine et donc, le premier quart d’heure, je ne trouve strictement rien…
Et puis, nous nous prenons au jeu, un morceau de cristal de roche par ci, un éclat d’améthyste par là…

Si on observe bien, si on prend bien le temps, on s’assoit, on retourne des roches et on trouve des trésors. Morceaux assez gros d’améthyste ou de citrine brute.
Dans cette mine, les allemands extrayaient de l’améthyste, du cristal de roche, du quartz fumé, de l’améthyste, de l’agate, de la calcite bleu et de la citrine Mais ce champs de pierres renferme également de l’oeil de tigre, de la jaspe, de l’aigue marine… Et ceci du fait que ce pierrier est alimenté par les rebus de la taillerie qui taillait d’autres pierres que celle de la mine d’Idar-Oberstein.
Pour les moins chanceux qui trouvent peu de pierres, le monsieur qui surveille jette de temps en temps quelques pierres roulées pour aider à remplir les sacs !
A la fin des deux heures, ce même monsieur prend notre sac, cherche les petite pierre qu’il a mis dans le fond au début de la recherche. Il la met dans un énorme « coupe-boulon » pour casser cette pierre en deux… Et, oh surprise, il s’agit d’une petite géode de cristal de roche ! Superbe ! Le coupe boulon fait une coupe précise et nous obtenons donc deux demi-sphères !

Pour les fous amoureux de pierres, une petite boutique propose de superbes pierres. Fait suffisamment rare pour être notifié, j’ai trouvé de beaux morceaux de calcite optique !

Voici ce que nous avons ramené dans nos sacs :


Voici le contenu d’un sac en deux fois deux heures de quête.


Contenu d’un autre sac.


Des chutes d’oeil de tigre


Quelques pointes de cristal de roche trouvées telles quelles dans les graviers


Citrine brute


Calcite


Améthyste brute


Eclats d’améthyste


Jaspe rouge


Agate


Calcite bleue


Eclats de cristal de roche